Nine Spirit
   

Projets

   
 

Compagnie Nine Spirit

 
     
 
EN TOURNEE
ALBUM
CREATION
PROGRAMMATION-SAISON

Sortie officielle 26 janvier 2018


Music is My Hope - Raphaël Imbert
Nouvel album Jazz Village & nouveau groupe en tournée

Raphaël Imbert présente son nouveau projet discographique et scénique « Music is My Hope »


« Music is My Hope » disponible le 26 janvier 2018

Raphael Imbert : saxophones, clarinette basse
Pierre-François Blanchard : claviers
Thomas Weirich : guitares
Pierre Durand : guitares
Jean-Luc Difraya : batterie
Aurore Imbert : chant
Marion Rampal : chant

guests :
Manu Barthelemy : chant
Big Ron Hunter : chant

Music Is My Hope, le nouvel album de Raphaël Imbert chez Jazz Village, est un combat d’espérance. Après Music Is My Home en 2016, le saxophoniste et compositeur livre ici un témoignage intime tout autant qu’une flamboyante invitation au partage.

Entre actualité planétaire et vécu intime, c’est bien d’espoir dont il est question ici. À une époque où il semble tant manquer, il se dévoile partout dans ce disque : dans le prêche habité de Marion Rampal de Show Boat To Delphi, dans l’introspection poétique d’Aurore Imbert sur Lady On Earth, dans un chant populaire provençal radicalement revisité par la voix de Manu Barthélémy et bien sûr un peu partout dans les volutes de saxophone de Raphaël Imbert.

Music Is My Hope nous emmène à cet endroit où la musique est essentielle et brûlante, et réunit dans un même geste la protestation, la prière, l’activisme, l’amour, le sacré et le profane. Une musique qui ravive les flammes de nos espérances amoureuses, politiques, universelles ou personnelles. Une musique qui peut, par sa force salvatrice, nous remettre en mouvement et nous rassembler.

Au-delà du blues des origines, Raphaël Imbert invoque ici les appels du spiritual, les revendications de la soul et des protest songs, les introspections du folk et des chants populaires qui font œuvre commune et collective. En retrouvant ses sources, la musique réveille la fraternité, la contestation, l’affirmation, le désir et l’allégresse.

L’album s’ouvre sur la voix de Paul Robeson lisant le dernier monologue d’Othello de Shakespeare. Destin hors-norme animé par une conscience universelle et humaniste, Paul Robeson représente d’emblée notre quête d’espoir. Un fil conducteur de Music Is My Hope que l’on retrouve dans Peat Bog Soldiers chant antifasciste, dans Didn’t My Lord Deliver Daniel un spiritual de l’émancipation, dans le si profond Blue Prelude.

Une autre conscience musicale et politique s’invite dans l’interprétation du Turn ! Turn ! Turn ! de Pete Seeger. Le souffle du saxophone de Raphaël Imbert emporte allégoriquement cette évocation de l’Ecclésiaste qui éclaire les choix cruciaux que doit faire l’homme face à son destin.

C’est encore de destin dont il est question avec Marion Rampal et Aurore Imbert qui revisitent le chef-d’œuvre Circle Game de Joni Mitchell. Destinée encore, dans la composition de Raphaël Imbert et Marion Rampal, Show Boat To Delphi ; un homme en quête d’identité, de liberté et de réponses existentielles y fait face à une Pythie de Delphes véhémente et cocasse !

Cette recherche d’espérance nous amène également à notre intime soif d’inspiration dans les compositions inédites : A Letter To The Muse, Easter Queen et Here’s A Song. Le chant populaire provençal Vaqui lo polit mes de mei impose, lui, l’éternelle fertilité poétique du dépit amoureux, quand Lady On Earth, enfin, décrit la problématique d’être une femme sur cette terre.

Autant de titres pour autant de voix qui dressent un paysage de ce qui nous relie. Car Music is My Hope, idéalement construit avec les guitares de Pierre Durand et Thomas Weirich, les claviers de Pierre-François Blanchard, la batterie de Jean-Luc Di Fraya, est avant tout un album de voix.

Celles d’Aurore Imbert et Marion Rampal ; celle de Manu Barthélémy ; celle plus vocale que jamais du saxophone de Raphaël Imbert ; celle qui clôture le disque, révélation américaine du précédent album, avec le blues lumineux de Big Ron Hunter.

La musique est notre espoir, le chant de l’âme qui aime et qui s’affirme. Elle peut l’être, elle doit l’être ; Music Is My Hope le revendique, sur disque et au fil des nombreux concerts qui vont contribuer à faire vivre ce projet exaltant.


 
 
Casting


Raphaël Imbert
Direction artistique









Dates

separateur
13 janvier 2018  20:30
Riom ès Montagnes
separateur
20 janvier 2018  20:30
Théâtre du Briançonnais
separateur
23 janvier 2018  20:00
Friche Belle de Mai - Marseill
separateur
14 février 2018  20:30
21 Rue Yves Toudic, 75010 (...)
L'Alhambra - Paris
separateur






  • separateur
  • Presse
  • separateur
  • Crédits
  • separateur